Location : 4 critères pour choisir ses locataires

La location exige de savoir faire des choix avisés. Vous êtes depuis peu propriétaire d’un bien immobilier et vous voulez le rentabiliser, la solution la plus évidente est sans aucun doute la mise en location. Appartement, maison ou local commercial, le choix des locataires ,particuliers ou entreprise peut s’avérer épineux. En effet, comment être sûr que l’on ne se retrouvera pas avec des loyers impayés ou un bien dégradé par un occupant peu scrupuleux? Autant de questions qui expliquent les réticences de certains à devenir bailleurs.

Cependant, vous pouvez vous en prémunir, en vous basant sur les critères suivant:

La Solvabilité

Il s’agit sans aucun doute du critère principal, car c’est celui qui vous garantit que votre loyer sera payé en temps et en heure tous les mois. Il est donc primordial de s’assurer que ses revenus lui permettent de le régler. Pour cela, il doit vous fournir ses 3 derniers bulletins de paie, son avis d’imposition le plus récent et un rib. Sans oublier bien-sûr de confirmer son identité.

La Fiabilité

Au regard du nombre de fraudes, notamment en ce qui concerne les justificatifs fournis, il est indispensable de demander les originaux de chacun des documents constituant le dossier. N’hésitez pas à vérifier que les montants sur les fiches de paie coïncident avec ceux qui apparaissent sur l’avis d’imposition. Cela peut sembler excessif mais la prudence est de mise. Un appel à l’employeur peut s’avérer nécessaire, ne vous en privez pas.

Le type de contrat de travail

Il va sans dire que les personnes en CDI et les étudiants sont les catégories à privilégier. Si la première l’est pour des raisons évidentes, la seconde l’est surtout à cause de la fiabilité des garants ( parents le plus souvent), qui ne font en général pas de difficultés pour régler le loyer mensuel de leur progéniture. L’autre aspect étant lié aux APL, cette aide dont bénéficient les étudiants qui vous assurerait au moins une partie de votre loyer.

Les risques de vacance locative

En cela le locataire en CDI est plutôt rassurant dans la mesure où il a beaucoup moins de chances de déménager, et vous de vous retrouver après 6 ou 12 mois, entrain de chercher de nouveau un occupant pour son logement.
Un seul mot d’ordre durant votre quête du locataire parfait, savoir filtrer et anticiper.
.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest