Consommation : 5 pièges qui nous poussent à consommer

Consommation : 5 pièges qui nous poussent à consommer

L’économie est un mécanisme simple, mais nombreux sont ceux qui ne la comprenne pas. Elle est la somme des millions de transactions que répétons chaque fois que nous achetons quelque chose. Chacune de ces transactions étant un échange, elles mettent en relation vendeurs et acheteurs. Les dépenses des uns constituant le revenu des autres, nous avons d’un côté des individus qui consomment des biens et des services en dépensant de l’argent, et de l’autre, des individus qui augmentent leurs revenus en investissant de l’argent.
Et vous, de quelle côté vous situez-vous ? Qu’est-ce qui vous pousse à dépenser de l’argent?
Voici 5 éléments de réponses

L’achat à crédit
Dans une économie avec crédit on dépense davantage. Pour acheter quelque chose que vous ne pouvez pas vous permettre, vous devez dépenser plus que vous ne gagnez. Pour cela, vous engagez essentiellement vos revenus futurs, ainsi, vous créez un avenir dans lequel vous devez dépenser moins que vous ne gagnez afin de rembourser vos dette.
Le crédit n’estpas forcément mauvais. Le piège ici c’est lorsque l’on finance une consommation exagérée qui ne peut être remboursée. Par exemple si vous contractez du crédit pour vous offrir un plus grand poste de télévision, cela n’engendre aucun revenu vous permettant de rembourser votre dette.

L’augmentation du revenu
L’augmentation des revenus est cette sorte de cloche d’alarme qui du jour au lendemain, nous donne des raisons de dépenser encore plus. Nombreux sont ceux qui une fois après avoir fait le bilan de leurs dépenses mensuelles s’étonnent de voir à quel point ils consomment autant qu’ils dépensent.

L’influence de la publicité
La pub est l’un des plus grands incitatifs à la consommation qui soit. Elle est la voix du vendeur qui vous rappelle sans cesse que tout ce que vous voulez est à votre portée et cela, en détruisant cette frontière qui sépare vos désirs de vos besoins réels. Le piège ici, c’est qu’elle crée un sentiment de manque et vous incite à combler le vide en effectuant des achats ; objectif qui est de plus en plus facile à atteindre avec l’essor du numérique.
Le besoin d’appartenance
C’est un besoin naturel que la publicité (voix des vendeurs) est parvenue à amplifier avec une rare ténacité. Ce n’est pas un hasard si au cours de nos achats, nous préférons acheter tel produit plutôt que tel autre. Chacun de nous aimerait trouver sa place dans la société et cela est tout à fait normal. Ce qui ne l’est pas par contre, c’est d’essayer de
s’asseoir à la place d’un autre et c’est là le piège. Nos chaleureux magasins le savent très bien.

La nouveauté& la rareté
On a beau se convaincre que tout ce qui brille n’est pas or, mais l’on succombe toujours à la tentation du neuf. En Europe par exemple, la nouveauté est un levier sur lequel la plupart des sociétés de production s’appuient pour inciter les individus à la consommation.
Parallèlement, la rareté est l’influence exercée par les soldes qui offrent des produits et des services limités dans le temps. Le piège ici c’est que les prix sont au plus bas, ce qui constitue une opportunité à ne surtout pas rater.

Voilà 5 grands pièges qui nous poussent continuellement à être prisonnier de notre consommation.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest